Yves de Kerdrel (Le Figaro) hait le taux de pauvreté et sermonne le Secours catholique. Le CNIS réplique. Moi aussi

C’est à une charge caricaturale contre les statistiques de la pauvreté, mais aussi contre les associations de lutte contre la pauvreté, que s’est livré Le Figaro, le 13 novembre 2012, dans un article au vitriol signé d’Yves de Kerdrel « L’odieuse escroquerie du taux de pauvreté ». Fait rarissime, le Conseil National de l’Information Statistique (CNIS), instance pluraliste dont j’ai eu l’honneur de faire partie assez longtemps, a répliqué, le 23 novembre, (lire la suite…)