Un garde suisse très gourmet

Lorsque les autres gardes suisses passent leur temps libre à la salle de sport, où dans la bibliothèque, David Geisser va se détendre devant les fourneaux. Le matin, la cuisine de la caserne reste le domaine exclusif des religieuses polonaises qui cuisinent pour la garde, mais l’après-midi, les lieux sont libres. Portrait.

La suite et d’autres publications de ce blog sur 7sur7