Très forte hausse du nombre de chômeurs en novembre

La courbe ne s’inverse pas, bien au contraire, et l’augmentation du chômage s’accélère. Selon les derniers chiffres de la Dares, le nombre de demandeurs d’emploi inscrits à Pôle Emploi en catégorie A augmente de 0,8 % au mois de novembre, soit 27 400 personnes supplémentaires, pour s’établir à 3,48 millions. Pour les autres catégories, la Dares enregistre une baisse de 0,1 % du nombre de demandeurs d’emplois ayant exercé une activité réduite de 78 heures ou moins au cours du mois (catégorie B) et une baisse de 0,5 % de ceux qui ont exercé une activité réduite de plus de 78 heures (catégorie C).

Il n’empêche, toutes catégories confondues, le nombre de demandeurs d’emploi s’établit à 5 478 600. 

Au total, selon la Dares, le nombre de demandeurs d’emploi tenus de faire des actes positifs de recherche d’emploi (catégories A, B, C) augmente de 0,4 % (+22 100) en novembre. Sur un an, il est en hausse de 6 %. 

Sur un an toujours, le chômage (catégorie A) des moins de 25 ans augmente de 1,5 %, celui des 25-49 ans de 4,9 % et celui des 50 ans ou plus de 11,1 %.

Le chômage s’installe par ailleurs dans la durée. Catégories A, B et C confondues, les chômeurs dans cette situation depuis plus de 3 ans augmentent de 18,9 % en un an. La part des demandeurs d’emploi inscrits depuis un an ou plus en catégories A, B, C explose elle aussi, avec une hausse de 9,3 %.

Le Nord-Pas-de-Calais est la région la plus touchée concernant les moins de 25 ans, avec un taux catégorie A de 20,1 %, la région est suivie par la Basse-Normandie (20 %) et la Haute-Normandie (19,9 %).

Retrouvez ci-dessous notre dernier live consacré au travail en miettes :

  • 1. État des lieux d’un salariat atomisé

Avec :

Fiodor Rilov, avocat spécialiste du droit du travail. Il a été le défenseur des salariés dans plusieurs grands conflits sociaux (Continental, Mory-Ducros, Goodyear, Samsonite, Trois Suisses, etc.).
Danièle Linhart, sociologue, directrice émérite de recherches au CNRS. Spécialiste de la modernisation du travail et de l’emploi, elle travaille sur les nouvelles formes de pénibilités. Elle publie en janvier La Comédie humaine du travail, chez Erès. 
Jacques Rigaudiat, économiste, ancien conseiller de Michel Rocard, ancien conseiller social de Lionel Jospin, aujourd’hui membre de la Fondation Copernic.
Françoise Milewski, économiste à l’OFCE, membre de l’Observatoire de la parité entre les femmes et les hommes (sa biographie ici).

  • 2. État des luttes sociales

Avec :

Frédéric Dippah, ancien chef d’entreprise prestataire de Chronopost qui s’est fait laminer par cette sous-traitance (ici notre article).
Christian Lahargue, ancien secrétaire CGT du CE de l’usine Continental de Clairoix (ici notre article).
Isabelle Maurer, au chômage, membre du Mouvement national des précaires et des chômeurs. En octobre 2013, sur France 2, elle avait renvoyé dans les cordes Jean-François Copé (article ici).
Karl Ghazi, responsable de CGT-commerce et du Clic-P, l’intersyndicale (CGT, CFDT, Sud, CGC et Unsa) qui lutte contre toute extension du travail dominical et du travail de nuit (lire notre enquête ici).

  • Notre grand témoin : Pierre Joxe

Ancien ministre, il a exploré en tant qu’avocat les différentes juridictions sociales (dont les prud’hommes) pour en dresser un état des lieux accablant (ici notre article).

A lire aussi sur le blog de Tuxicoman : MySearch and GooglePlayDownloader passent en version 1.6