Soupçons d'emplois fictifs : Marielle de Sarnez plaide la légalité

Une enquête a été ouverte pour « abus de confiance » sur des soupçons d’emplois fictifs d’une trentaine d’assistants parlementaires d’eurodéputés.