Revue boursière: des marchés sous pression



Abonnés
Georges Séverin

Publié le

– Mis à jour le

Placements / Marchés

L’ombre de la Corée du Nord a plané sur les places financières. Analyse.

Dans un environnement marqué par une relative absence de grandes nouvelles macroéconomiques, les places européennes sont restées moroses durant la semaine écoulée, dans un climat d’incertitudes géopolitiques croissantes entre la Corée du Nord et les Etats-Unis, tandis que la hausse du billet vert depuis le début de l’année fait de plus en plus craindre pour l’évolution des résultats futurs. A Bruxelles, l’indice BEL20 termine sur un repli supérieur à 2 %, pénalisé par la mauvaise performance d’AB InBev (-4 %), mais toutefois en ligne avec les performances enregistrées chez les pays voisins, notamment en France ou aux Pays-Bas.

De l’autre côté de l’Atlantique, l’indice Dow Jones avait bien débuté la semaine en battant un record pour la neuvième séance consécutive, mais l’indice s’est ensuite tassé durant les séances suivantes, et est même repassé sous la barre des 22 000 points durant la séance de jeudi. Ce regain de tension géopolitique a également profité au métal jaune, le cours de l’once d’or s’appréciant de près de 2 % sur la semaine écoulée pour se rapprocher de la barre des 1 300 dollars.



Source link