Retraites et projections économiques : pour d’autres méthodes

Les scénarios macroéconomiques du COR ont de multiples limites. L’une d’elles est que le COR, et à sa suite bien d’autres, s’appuie sur des projections de gains de productivité et de croissance sans limites. Dans une perspective de réorientation profonde des modes de production et de vie, le recours à ces « agrégats » macroéconomiques pour anticiper le financement des retraites, et plus généralement pour faire des projections des richesses économiques produites, est problématique. (lire la suite…)