«Plus il y a d’Insoumis à la télé, mieux c’est»


Raquel Garrido lors d'une manifestation en Bretagne, en novembre 2013.

Raquel Garrido lors d’une manifestation en Bretagne, en novembre 2013. — JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP

Raquel Garrido, porte-parole de Jean-Luc Mélenchon et de La France insoumise n’échappe pas aux critiques depuis qu’elle est annoncée comme chroniqueuse dans Les Terriens du dimanche, la nouvelle émission qu’animera
Thierry Ardisson à la rentrée sur C8.

« Certains me reprochent déjà d’enrichir, en bout de course, [Vincent] Bolloré [le groupe Canal + auquel appartient C8 est la propriété de l’homme d’affaires] », raconte-t-elle à VSD. Et d’ajouter : « Plus il y a d’
Insoumis qui parlent à la télé, mieux c’est, nous sommes dix-sept à l’Assemblée, mais nous faisons du bruit comme si nous étions 100. »

« Il faut éduquer les citoyens et qu’ils se méfient des médias »

« Ardisson veut que je sois la Michael Moore féminine », affirme Raquel Garrido en référence à l’Américain qui réalise des documentaires engagés et parfois controversés (Bowling for Columbine, Fahrenheit 9/11, Sicko…). Elle avance par ailleurs qu’elle n’oublie pas la politique. « L’objectif principal de ma vie est d’abolir cette monarchie présidentielle. (…) Sortons de ce système infantile qui fabrique de l’abstention. Il faut éduquer les citoyens afin qu’ils développent leur esprit critique et se méfient des médias. » Et qu’ils se méfient aussi de C8 ?



Source link