Obama applaudit la décision de Sony de diffuser sa comédie sur Kim Jong-Un

Lundi soir, un groupement représentant au total 250 salles de cinéma indépendantes avait lancé une pétition pour demander à Sony de leur permettre de projeter la comédie controversée sur un complot fictif de la CIA pour assassiner le leader nord-coréen Kim Jong-Un.