Maltraitée, privée de nourriture et de salaire: la fuite d’une Tanzanienne à Oman @MiddleEastEyeFr



Les employées de maison qui fuient leurs employeurs qui abusent d’elles aux Émirats arabes unis et à Oman sont passibles d’une lourde amende et peuvent être envoyées en prison, rapporte HRW



Source link