L’Espagne n’a pas de problème de « dette publique » !

Si par « problème de dette publique » on entend des déficits cumulés par un État dispendieux aboutissant à un stock de dette jugé excessif au regard du PIB – c’est bien ainsi qu’on en parle, non ? C’est bien ainsi qu’on justifie le « pacte budgétaire » ou pacte d’austérité automatique, non ? – alors l’Espagne n’a aucun souci à se faire, c’est même l’un des meilleurs élèves de l’Union européenne ! (lire la suite…)