Les voeux présidentiels, exercice hors sol.

Plus ça dure, plus c’est drôle.

 

Les voeux présidentiels se suivent et ressemblent trop.

Le 31 décembre 1973, George Pompidou se félicite de l’autoroute. Il lui reste trois mois à vivre.


Voeux du président Georges Pompidou – Archive… par ina

Le 31 décembre 1974, Valéry et Anémone Giscard d’Estaing nous accueillent au palais.


Voeux de monsieur et madame Giscard d’Estaing par ina

Le 31 décembre 1994, François Mitterrand prononce ses derniers voeux de bonne année. Il débute par l’évocation du sauvetage de l’Airbus Paris-Alger, libéré de preneurs d’otages, et, déjà, la menace terroriste.

Voeux de Mitterrand par ina

Un an plus tard, Jacques Chirac est déjà affaibli, moins d’un an après son élection. Il rend hommage à son premier ministre, qui travaille « dans des circonstances particulièrement difficiles« . Il parle de « remettre les finances publiques en ordre », et d’une « lutte sans merci contre le chômage ». « Nous avons décidé de réformer notre protection sociale », prévient-il.

Il perdra sa majorité législative un an plus tard.


Voeux de Jacques Chirac par ina

Le 31 décembre 2011, Sarkozy promet la sortie de la crise et un nouveau modèle de croissance. Il sera licencié par les électeurs 5 mois plus tard.

 

Le 31 décembre 2013, François Hollande avait un sacré cadeau, un pacte de 50 milliards d’euros d’écononomies. Quelques semaines plus tard, il promet 40 milliards d’exonérations de cotisations sociales aux entreprises. La boucle est bouclée et, pour un grand nombre, le quinquennat enterré.


Vœux de François Hollande aux Français pour l… par elysee

La suite et d’autres publications de ce blog sur sarkofrance.blogspot.fr