Les services électroniques plus chers pour le consommateur belge

A partir du 1er janvier, les consommateurs belges qui achètent des produits digitaux (musique, applications, livres électroniques, films, jeux vidéos en ligne) paieront leur TVA en Belgique et non plus dans le pays où est localisé leur prestataire de services, c’est-à-dire presque toujours le Luxembourg.