Les gendarmes ont procédé à 31 retraits de permis de conduire

Le bilan des infractions au code de la route relevées au cours de ces quatre jours de week-end prolongé par l’ensemble des unités de gendarmerie de la Réunion, les motocyclistes de l’EDSR et les gendarmes des trois compagnies est une fois encore très fructueux.

Les gendarmes ont procédé à 31 retraits de permis de conduire
p.p1 {margin: 0.0px 0.0px 0.0px 0.0px; font: 12.0px Helvetica; -webkit-text-stroke: #000000} p.p2 {margin: 0.0px 0.0px 0.0px 0.0px; font: 12.0px Helvetica; -webkit-text-stroke: #000000; min-height: 14.0px} p.p3 {margin: 0.0px 0.0px 0.0px 0.0px; font: 12.0px Helvetica; color: #3333ff; -webkit-text-stroke: #000000} p.p4 {margin: 0.0px 0.0px 0.0px 0.0px; font: 12.0px Helvetica; color: #3333ff; -webkit-text-stroke: #3333ff; min-height: 14.0px} span.s1 {font-kerning: none} span.s2 {font-kerning: none; color: #000000} Les gendarmes  ont consacré 853 heures de service à des contrôles spécifiques de police route ciblant les conduites addictives, les excès de vitesse et les fautes de comportement à l’origine des accidents. Plus de 1100 véhicules ont été contrôlés et 31 usagers se sont vus retirer leur permis de conduire sur le champ. 

Au total, les actions destinées à combattre l’insécurité routière réalisées depuis jeudi matin ont permis de constater 476 infractions dont 53 délits :

– 58 alcoolémies dont 35 délictuelles (taux supérieur à 0,80 g/l d’alcool dans le sang);
Dans la nuit de vendredi à Samedi, un automobiliste à été contrôle par le PSIG de ST-BENOIT, sur la route des plaines avec 2,40 grammes d’alcool par litre de sang.
– 02 conduites sous l’emprise de stupéfiants;
– 186 dépassements de la vitesses, dont un conducteur de car contrôlé vendredi après midi sur la RN 1 à l’Etang-Salé à la vitesse retenue de 118 KM/H au lieu des 100 autorisés pour ce type de véhicules sur cette voie rapide;
– 04 refus d’obtempérer;
– 12 défauts de permis;
– 38 usages de téléphone au volant;
– 40 non-ports de la ceinture et/ou dispositifs de retenue pour enfants;
– 10 non ports du casque;
– 28 autres infractions génératrices d’accidents graves (franchissement lignes continues, non respect du stop ou feu rouge, non respect des priorités etc…);
– 98 autres infractions diverses (équipements, règles administratives, etc).

Au cours des quatre dernières nuits, les gendarmes sont  intervenus sur une dizaine de faits de circulation routière, Un piéton en divagation sur la RN1 au niveau de l’Etang-Salé, une conduite dangereuse et 7 accidents de la circulation sans conséquences corporelles. L’alcoolémie a été détectée positive dans quatre de ces interventions avec le taux de 2,40 déjà évoqué ci-dessus.

Les militaires de la BMO de Saint-Paul ont placé un conducteur en garde à vue samedi soir vers 20h00 après l’avoir contrôlé positif à l’alcoolémie à la Possession. Avec 2 grammes d’alcool dans le sang, il a évoqué son intention de mettre fin à ses jours et essayé d’échapper aux gendarmes pendant la notification de son taux d’alcool. Remis en liberté ce matin après dégrisement, il est revenu à de meilleurs sentiments et répondra devant la justice de ces faits le 28 novembre prochain. 

Fort heureusement, aucun accident grave n’est à déplorer sur ces quatre jours. 


www.zinfos974.com