Le travail domestique : 33 % du PIB pour 160 % du travail rémunéré ?

Il existe un débat entre féministes sur les évaluations monétaires du travail domestique (TD). Et même des hommes y participent parfois, ce que je vais faire modestement, en partant d’une étude récente de l’Insee : « Le travail domestique : 60 milliards d’heures en 2010 ». Ce qui fait 160 % du volume national d’heures de travail rémunéré ! Quant à l’évaluation monétaire, elle aboutit au chiffre de 33 % du PIB comme « valeur » estimée ou « imputée » de ce travail. (lire la suite…)