La transition écologique et sociale : enfin une approche vraiment plurielle

Dans son livre « La voie », Edgar Morin revient à juste titre sur l’une de ses grandes idées : nous vivons (aussi) une crise de la connaissance dont une raison majeure est le morcellement des savoirs et de l’expertise alors que la situation, et notamment la crise écologique, exigerait une pensée de la complexité et de la « reliance » des savoirs, ainsi qu’une mobilisation conjointe de l’expertise instituée et de l’expertise citoyenne ou profane. (lire la suite…)