La prospérité sans la croissance : vivre mieux avec moins ou avec plus ?

Un rapport britannique intitulé « La prospérité sans la croissance » fait à juste titre parler de lui. Il a été rédigé, ce qui lui donne du poids, par le très officiel commissaire du développement durable du Royaume-Uni, Tim Jackson. Ce dernier est connu des spécialistes des « nouveaux indicateurs de richesse » pour avoir coproduit en 1996 un indicateur de « bien-être économique durable » (ou « PIB vert ») pour le Royaume-Uni et la Suède. (lire la suite…)