La dictature du PIB rend aveugle

Joseph Stiglitz a prévu d’écrire, dans le rapport de la commission qu’il préside, que « nous sommes presque aveugles lorsque les indicateurs sur lesquels notre action se fonde sont inadéquats » et que la focalisation sur le PIB et sur sa croissance a été l’un des facteurs de la crise mondiale actuelle. Il ne m’est pas possible de vous reproduire son analyse (il vous faudra attendre la fin avril), mais voici un exemple récent d’aveuglement lié à la dictature du PIB. (lire la suite…)