La commission Stiglitz répondra-t-elle aux attentes ?

Nicolas Sarkozy vient de confier à Joseph Stiglitz la présidence d’un groupe d’experts « de haut niveau » dont la mission est de « changer notre instrument de mesure de la croissance ». La plupart des commentateurs ont interprété cette décision surprenante en lien avec l’échec d’une politique et d’un discours volontaristes sur la croissance et sur le pouvoir d’achat. En changeant de thermomètre, on espère calmer la fièvre et gagner du temps.
(lire la suite…)