La baisse tendancielle du taux de croissance (4/4).

Il n’y a pas que les ressources naturelles à avoir été surexploitées depuis des décennies. S’il est vrai que la période fordiste a vu une nette réduction des inégalités et une consolidation du statut salarial, à une époque où la finance était sous contrôle (au moins à l’échelle nationale), c’est le mouvement inverse qui domine depuis les années 1980. Cela aurait, selon certains, des incidences sur la dégringolade des gains de productivité et de la croissance. (lire la suite…)