Interdit de réveillon de Noël à Bruxelles, Jan Jambon répond à Yvan Mayeur

Par le biais de sa porte-parole, M. Mayeur a fait savoir qu’il souhaitait s’entretenir d’abord avec le ministre de l’Intérieur avant toute visite de celui-ci. Depuis le 6 novembre, jour de la manifestation nationale, les relations entre les deux hommes sont loin d’être cordiales. Des syndicats de policiers ont mis en cause la responsabilité du bourgmestre dans les incidents violents qui ont éclaté à cette occasion.

La suite et d’autres publications de ce blog sur 7sur7