«Il s’est construit sur des failles et des gouffres»

On ne peut pas enfermer Fabrice A. pour toujours dans sa monstruosité, dit la défense. Elle rejette la prison et l’internement à vie.