Il le dit sans rire !

C’est le plus sérieusement du monde que l’ex-conseiller spécial du ministre de l’Intérieur Hugues Moutouh déclare au Figaro, qui en fait son titre : «L’islamisme radical est devenu le véhicule de tous les déséquilibrés» :

« On est passé de l’islamo-délinquance à l’islamo-psychiatrie. De plus en plus de ces attaques sont conduites par des individus fragiles psychologiquement, souffrant de défaillances mentales. Ce public fragile est réceptif aux appels au meurtre de l’Etat islamique.L’islamisme radical est devenu le véhicule de tous les déséquilibrés qui n’attendent qu’un prétexte pour passer à l’acte. »

Franchement, il faut le voir pour le croire…

La suite et d’autres publications de ce blog sur yvesdaoudal.hautetfort.com