Il faut tenir bon sur la mesure de la pauvreté !

Martin Hirsch avait énoncé et fait reprendre par Nicolas Sarkozy, en octobre 2007, un « engagement national contre la pauvreté » (une réduction d’un tiers du nombre de pauvres d’ici 2012). On savait depuis des mois qu’il souhaitait changer la mesure de la pauvreté. Il devait sans doute réaliser qu’avec le principal indicateur existant, et avec un gouvernement qui pratique quotidiennement l’engagement national pour les riches, cet objectif n’avait aucune chance d’aboutir. (lire la suite…)