Grippe porcine et multinationales agro-industrielles

Il serait stupide d’accuser de tous les maux planétaires la « mondialisation libérale » et ses acteurs économiques dominants : les multinationales et la finance sans règles. Mais ne pas voir leurs capacités d’amplification voire de déclenchement de grandes crises est tout aussi stupide. S’agissant de la dernière en date de ces crises, la grippe porcine, les grands médias sont étonnamment silencieux sur la responsabilité probablement majeure du système alimentaire mondial néolibéral auquel les institutions internationales refusent de s’attaquer. (lire la suite…)