Grève sauvage SNCB: Peeters veut une amende, la CGSP flamande flingue son homologue wallon

Les travailleurs de la SNCB qui se mettent en grève sans préavis doivent recevoir une amende comme cela a été convenu en son temps dans un protocole conclu entre la direction et les syndicats, estime le ministre de l’Emploi, Kris Peeters.

La suite et d’autres publications de ce blog sur 7sur7