Faux témoignages, caméras cachées : comment le « Washington Post » a géré une campagne de déstabilisation. @Stephane_Fort



Dans un rare exercice de « métajournalisme », le quotidien a raconté comment une femme travaillant pour une organisation conservatrice a tenté de manipuler des journalistes.



Source link