Faire payer les riches ? Oui, mais il faut préciser ce slogan juste

Des débats publics se déroulent en France autour du thème de la dette publique comme dette en partie illégitime. Et les conclusions, pour l’instant provisoires, vont souvent dans le sens suivant : une partie de cette dette n’est pas « notre dette » en tant que citoyens ordinaires, elle a été creusée par des choix de classe dont nous avons été écartés en raison du déficit démocratique (lire la suite…)