Exclusion des chômeurs: « Nous ne pourrons pas éviter des drames sociaux »

La limitation à trois ans des allocations d’insertion va surcharger des CPAS déjà structurellement sous-financés, rappellent mercredi Claude Emonts et Michel Colson, présidents respectivement de la Fédération des CPAS de Wallonie et de la Section CPAS bruxelloise.

La suite et d’autres publications de ce blog sur 7sur7