Des coptes assassinés en Libye

Un couple de médecins coptes égyptiens, Magdi et Sahar Sobhi Tawfik, ont été assassinés mardi à leur domicile du centre médical de Syrte, en Libye. Le médecin avait les mains bandées et a été tué par balles. Le corps de sa femme a été trouvé dans une chambre d’enfants. Deux petites filles ont été laissées en vie. La fille aînée, Catherine, 18 ans, a été enlevée. On a retrouvé son corps hier soir à 17 km de Syrte.

Le motif religieux ne fait aucun doute : l’argent et les bijoux n’ont pas été touchés.

Cela faisait 15 ans que ces médecins exerçaient en Libye.

La suite et d’autres publications de ce blog sur yvesdaoudal.hautetfort.com