Denis Clerc répond à Henri Sterdyniak

(Introduction par Jean Gadrey) : je m’en doutais un peu, et je l’espérais. Voici une réponse aux arguments de Sterdyniak, faisant suite eux-mêmes au billet de Christiane Marty. Manifestement, si j’en crois les premiers commentateurs/trices, cela intéresse vraiment. L’égalité reste, malgré tout ce qu’elle a subi, une « passion française », sans chauvinisme aucun car c’est aussi une passion planétaire. (lire la suite…)