Big bang en perspective dans les participations de l’Etat

Lorsqu’il était ministre de l’Economie, Emmanuel Macron s’était révélé comme un défenseur d’un « Etat actionnaire fort ». Privatisations, contrôle des investissements, rôle de l’APE et de la BPI : ce qui pourrait changer avec son élection.