Ayelen Parolin crée « Autóctonos » au Kunsten

La chorégraphe sonde à nouveau l’humain, ses failles, ses contradictions. Générale comprise, il reste quatre jours de travail à Ayelen Parolin et à l’équipe de création pour huiler les rouages, affiner le rythme. « Bon voyage ! » lance …