À 65 ans, je nage dans le bonheur. Mais plus pour longtemps

Pour une fois, un indicateur de « bonheur » sans rapport avec les usuels indicateurs économiques et financiers fait la « une » de la presse. Selon la courbe de l’Insee, reproduite ci-après, j’ai atteint la période de la félicité maximale, entre 65 et 70 ans. Mais je n’ai pas de temps à perdre pour en profiter. (lire la suite…)